+

Masaharu Tsubokura,
Medical Doctor, Minamisoma Municipal General Hospital

 
Bien que le contrôle radiologique systématique n’ait révélé aucune exposition interne au césium chez les enfants de Fukushima, il y a encore des personnes qui disent qu’elles ne peuvent pas consommer de produits issus de la préfecture. Notre travail est de poursuivre la surveillance radiologique et de le faire avec honnêteté. »